anipassion.com

I'm sexy and I know it
 :: Ministère de la Magie :: Etat Civil :: Résidents

Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dim 21 Jan - 1:07

Empathie 6/25

Tu ressens presque comme les tiennent les émotions d’autrui. C’est là, cela pulse, mais cela le fait avec toutes les personnes dans un entourage de 5m autour de toi. C’est comme des émotions parasites qui viennent étouffer tes propres émotions, un cafouillage assez vomitif si on se laisse porter par la magie et qu’on ne fait pas le tri.

Cela s’active de façon très aléatoire, mais dans l’ensemble ce pouvoir te plaît assez, car il te permet de mieux comprendre ton entourage, de sentir quand tu touches juste ou non. Ta curiosité et parfois ton envie de vivre à travers eux avec ce pouvoir est trop fort.

Seulement cela a aussi l’énorme désavantage de te marquer à chaque fois et parfois ne plus savoir ce que toi-même, tu ressens ou non après son utilisation. Voir, te faire avoir des crises de panique et mettre tes nerfs sens dessus dessous quand trop d’émotions contradictoire se mélange dans ton cœur.

Illusion 6/25

D’une pensée, d’une envie, tu crées une illusion aussi bien visuelle qu’auditive. Une chimère des plus parfaite, te faisait parfois passer pour un métamorphe qui ne laisse que ses attributs animaux sortit ou pour accentuer ton côté féminin quand tu te travestis. Avoir des poumons développé et un fessier rebondis font toujours un effet fou sur les gens.

C’est un jeu de masque et déguisement ce pouvoir, une façon de rendre tout faux quand ce qu’on voit ne nous plaît pas. C’est beau dit ainsi, seulement, tu oublies parfois que c’est une illusion, te perd dedans, le prenant pour vrai, alors qu’un simple passage de main à travers attesté de sa présence chimérique.

De plus, il est fatiguant d’utiliser ce pouvoir et donne des maux de tête épouvantable, ton esprit cherchant constamment à savoir ce qui est vraie ou non. Là encore, tu ne peux utiliser ce pouvoir qu’à une portée de 5m autour de toi.

Contrôle des envies 6/25


Si net et précis, tu contrôles les envies. C’est comme un fil, tu tires dessus et l’envie de la personne monte. Pour trouver le bon fils, il faut que tu penses à tes propres envies pour trouver la bonne, et même, ainsi, il t’arrive encore très souvent de te tromper.

Souvent quand toi-même, tu as une envie, c’est celle-ci que tu amplifies chez les autres sans même tant rendre compte. Cela reste une envie, mais parfois cela commence à t’obséder aussi et contrôler les envies d'autres, même sans le vouloir te faire prendre le contrôle des tiennes.

Ce pouvoir te fait autant peur, qu’il te fascine, il y a une soif de contrôle en toi qui trouve le fait de pouvoir les gens à faire certaines choses avec leur envie à eux, enfin qui leur semble à eux. Toujours et encore 5m autour de toi.

Sirène 5/25

Le pouvoir qui te fait le plus peur. Celui qui s’active sans même que tu sache comment ou que tu ne puisses vraiment contrôler, celui qui te répugne le plus aussi, ce qui explique que tu contrôles aussi mal son activation.

Ta voix se modifie, enfin pour les oreilles autour de toi, pour les tiennes, c’est toujours la même, seulement, elle se met à envoûter, hypnotiser, charmer. Tu deviens une sirène, une voix à suivre, conquérir, obéir parfois.

L’effet change sur chaque personne, mais dans un premier temps donne à tous ces effets euphoriques, légèrement niais, comme s'ils entendaient la plus belle chose du monde. Ensuite, cela se gâte pour toi car chacun à sa manière de réagir, laissant leur instinct dicter leur conduite et décidant pour eux.

Entre pantin docile et animal affamé, tu ne sais jamais dans quel entre deux ta voix va laisser la personne qui l’écoute. On t'a promis qu’avec de la maîtrise, tu le saurais, que tu pourrais faire ce que tu souhaitais avec cette voix, mais pour le moment ça t’effraie purement et simplement.

Là, tu aurais voulu que la limite des 5m soit présente, mais non, c’est la porter de ta voix qui est la limite maximal, cela explique peut-être aussi pourquoi tu tentes de ne jamais hausser la voix.
Ordonné, presque maniaque avec ses affaires, mais se fiche complétement du bazar des autres ▬ Aurait souhaité être un artiste, animateur radio, peintre, mannequin, chanteur, plombier, doubleur, thanatopracteur, infirmier, vétérinaire, fermier, carreleur, aviateur, professeur, bref presque tous les métiers du monde ▬ À commencer à apprendre les bases de chacun avec beaucoup de passions, avant de passer à la suite ▬ Il n’y a que la cuisine qui est une constante stable au niveau de sa passion pour en avoir fait son métier ▬ À adoré apprendre à doubler les voix ▬ Sais parfaitement faire des imitations de porno et hentaï ▬ Utilise souvent cette compétence quand on commence à le faire chier et que les demandes polies pour le laisser tranquille ne fonctionnent pas ▬ Frappe de façon forte et précise en dernier recours ▬ Est très tactile, mais seulement si c’est lui qui initie le mouvement ▬ Déteste être touché si cela ne vient pas e lui, il prend ça comme une agression ▬ Haïs complétement être ignoré ▬ Jouer très souvent à la diva ▬ Est une diva ▬ Radin de première ▬ Préfère faire pousser lui-même ses fruits et légumes lui-même seulement pour que cela revienne moins cher à la base ▬ Vas à la pèche dans la même optique ▬ Compose seulement des plats avec produit de saison et locaux par soucis économique ▬ Parle facilement ▬ Aime beaucoup écouter les gens discuter ▬ À une passion pour l’écoute des problèmes des autres ▬ Mets souvent son nez là où ne devrais pas ▬ Très franc ▬ Ne divulgue jamais les informations qu’il obtient, même s’il déteste la personne ▬ Ultra possessif avec ses affaires ou les gens ▬ Fait semblant de bouder très facilement ▬ Souriant, garde le plus possible une face heureuse ▬ Tente de toujours positiver et de faire voir les choses de manière positive autour de lui, même si parfois, c’est assez compliqué ▬ Se la joue psy dans son coin de cuisine ▬ N’a presque aucun tabou sur lui-même ▬ Lis beaucoup de fanfiction et en écris aussi pas mal, même s’il ne les publie pas ▬ Toujours volontaire pour aider ou là pour les projets demandant du monde ▬ Fait de la couture ▬ S’habille avec tout ce qui lui plaît et souvent ce qu’il a fait lui-même ▬ Fait très attention à son corps ▬ Tente de garde le plus possible le contrôle de ses émotions, mais n’est pas des plus stables émotionnellement avec son pouvoir ▬ Est souvent en mouvement et adore être actif ▬ Aime bien l’ironie ▬ Regarde beaucoup de manga divers et varié ▬ Aime sur jouer pour expliquer une situation ▬ Fan de musique, toutes les musiques, écoute ABSOLUMENT de tout ▬ Chantonne très souvent ▬ Danse tout aussi souvent ▬ Très sérieux dans son travail ▬ Habille de ses doigts ▬ Très insistant quand il souhaite quelque chose
Poids : 54 kg, un poids plume, obsédé par le fait de ne pas prendre trop de poids il est toujours à la limite de la maigreur, même s’il fait attention à manger correctement et équilibré, seulement garder une apparence parfaite selon lui n’est pas de tout repos tout de même.

Taille : 169 cm, non, il ne complexe pas sur taille. Il est certes la personne la plus petite de sa famille il sait aussi que c’est l’une des conséquences du fait d’être intersexuelle et préfère être heureux de cette taille qu’il trouve très respectable.

Cheveux : châtain, assez épais t dont il s’ »occupe avec le plus grand soin, sa coiffure nécessite beaucoup d’habitude et surtout un réveille très tôt pour la faire, même quand il va trainer dans la boue dehors ou qu’il met une charlotte obligatoire sur sa tête il veut tout de même avoir les cheveux impeccable.

Yeux : Marron, assez clair, certain diront noisette suivant la luminosité, mais c’est simplement marron.

Peau : une belle peau méditerranéenne, belle car comme les cheveux il passe un bon temps à s’en occuper, le nourrir, l’hydraté, la sublimé, un vrai combat quotidien.

Voix : Douce, assez profonde et roulant légèrement sur les r, ne s’élevant pas trop. Enfin c’est sa voix au naturelle et sans faire d’imitation.

Style vestimentaire : La bonne blague. Sincèrement. Eros aime la couleur, la vie, les mouvement, avoir de l’éclat et porter des chose qui sont ainsi, mais en soit il porte de tout, vraiment de tout, se changeant et s’habillant à l’envie et l’humeur du jour et n’en ayant rien à faire des regard autour de lui, seul son regard importe, parfois celui de ses amis proches quand ils lui demande devenir à un endroit ou un autre, sinon c’est toujours un mystère complet, même pour lui souvent, un jeu des plus plaisant, surtout quand il n’y a plus d’uniforme à devoir porter. Il lui arrive même de se travestir en femme parfois simplement par jeu.

Regard d’autrui : Extravagant, c’est un peu le mots qui sort facilement de la bouche des gens pour le décrire, il est une boule d’énergie et de sourire pour la vue de tous, c’est pas toujours apprécié, mais tout le monde sais aussi que les dire des autre le touche assez peu et qu’il a tendance à rire au nez des critiques.
icon

Âge :
24 ans
Naissance :
21/12/1993
Origines :
Italien basque
Nationalité :
Italien, Sicilien plus exactement
Métier :
Cuisinier scolaire
Statut civil :
Eternel célibataire
Type de magie:
Polymaestrii
Sexe :
Intersexuel
Sexualité :
Pansexuelle
MBTI :
ENTP-A

Histoire

On ne choisit pas le jour de sa naissance. C’est une personne au-dessus de soi, le destin, les médecins ou bien un créateur ou on ne sait quoi, mais dans tous les cas, ce n’est pas consciemment qu’un bébé choisis de naître tel jour plutôt qu’un autre ou bien de vouloir mettre tout le monde en branlement de combat à tel moment.

Sinon tu aurais su que pour que tu n’aies pas dû naître pour la journée mondiale de l’orgasme et encore moins faire perdre les eaux à ta mère entre le fromage et le dessert.

Surtout pendant ce repas de famille. Tu serais déclaré avant, tes parents auraient sauté de joie, après ils auraient été épuisés, mais cela leur auraient changé l’esprit, là, à ce moment précis, ça les a juste horriblement fait chier sur l’instant.

Soyons clair, ce repas avait été organisé par ta grand-mère maternelle, qui voyant les années l’entrainant vers le cimetière arrivé trop vite, avait voulu faire un grand repas de famille pour son centième anniversaire. Tout le monde à un mal fou à se dire que cette vielle branche est aussi vielle avec son énergie.

Tout cela pour dire que ta famille italienne au grand complet était là. Celle que ton père a tellement de mal à supporter, mais pour faire plaisir à ta mère, il supporte, insultant parfois en basque tout en souriant et assurant qu’il éternue simplement.

Il éternue tellement souvent à ce genre de repas que certain lui demande s’il n’est pas allergique à eux avec une touche d’humour. Le sourire forcé de ton père ainsi que le rire franc et cristallin de ta mère indique assez clairement que les deux auraient préféré cette option.

En soit, ils avaient cru pouvoir y échapper, parce que ce n’est pas prudent de voyage aussi proche du terme d’une grossesse. L’excuse parfaite. Trop parfaite certaine, vu que du coup l’ensemble de la famille à décider de venir dans leur ville de Marsala en Sicile. L’esprit de famille, c’est beau. Ils auraient préféré que ce ne soit pas le cas pour le coup.

Dommage. Donc le repas de famille à commencer bien entendu vers neuf heures du matin, par l’apéro et les discutions à rallonge et toi, tu as décidé de te faire remarquer juste avant le dessert que ta mère voulais absolument goûter, vers vingt heures.

Tu as été horripilant d’arriver là alors qu’elle le voulait son tiramisu maison qui la nargue depuis le matin dans la cuisine.

Elle ne le mangera jamais, les gens ayant profité du temps de l’accouchement pour faire main basse dessus. Ton père aurait voulu en sauver au moins une part, mais il fut mis au combat et quand il parle de ce jour, on ressent encore de la peine pour sa pauvre main dans sa voix. Il y a aussi une histoire de partie génitale se prenant un mauvais coup. Triste histoire.

En parlant de partie génitale, les tiennes, on déranger les médecins. Doubles tuyauteries ce n’est pas vraiment quelque chose qu’ils apprécient.

Homme ou femme, il faut choisir. Là. Tout de suite. À chaud. Alors que tes deux parents sont simplement HS et qu’on ne les a pas laissés tes prendre de leur bras. Non, il faut choisir d’abord. Obligatoire. Les deux regardent le médecin en chef comme si c’est un OVNI.

Comment veut-il qu’ils sachent si tôt ce que tu voudras ? Ta mère tente d’expliquer, le médecin sort un baratin sur la santé, les répercutions possible, qu’on ne laisse pas des cas rare comme cela ainsi grandir pour leur bien, injection d’hormone ect…

Cela donne la nausée à ta mère, ce gars l’horripile complétement, au final, c’est un pile ou face qui décidera que tu seras un homme sur les papiers. Ce sont les cris et surtout les pouvoirs de ta mère qui feront que tu ne subiras jamais une ablation de ton utérus.

Il semblerait que la matérialisation de l’eau et son contrôle pour une personne en colère soit un très bon moyen de pression. Le fait que ton père soit un très bon avocat aussi pour la suite. L’hôpital n'avais de toute manière pas les bons service sur place.

Du coup, tu ne subiras que des injections d’hormones masculines pour te permettre d’avoir un développement le plus normal de ton corps pour être un homme. Tes parents crachent sur le mot normal, mais ils savent aussi que pour le moment, c’est mieux pour toi que tu sois normé pour être tranquille. Si tu souhaites un autre corps plus tard cela sera ton choix, au pire, tu as déjà une partie de la plomberie en place.

Tes parents souhaitaient d’ailleurs aussi te donner des prénoms mixtes ou un de chaque sexe. Ils voulaient vraiment. Seulement souviens toi, tu es né pendant ce repas familial, celui qui a fait aussi que tous ses braves gens ont suivi à l’hôpital, c’est peut-être aussi cela en plus qui a fait peur au médecin en plus des pouvoir de ta mère.

Sache qu’un ensemble d’Italien, bourré, en plein jour de l’orgasme, tout cela sous la houlette de ta grand-mère qui ne manquait visiblement pas d’humour à donner tes deux prénoms. Comment faire une meilleure plaisanterie ?

Quoi ? Tes parents auraient dû te défendre ? Alors qu’ils étaient déjà au bout de leur vie du repas de famille, du dessert manqué, de ta naissance, de la dispute avec le médecin et de la démonstration de force qu’ils ont dû faire. Après tout cela, tu aurais voulu qu’en plus il arrive à tenir à la tête de mule qu’est ta grand-mère ? La bonne blague.

Déjà que sans rien de tout cela ça aurait été un combat des plus laborieux, là, ils ont baissé directement les bras. Désolé pour toi Eros.

Après, tu as eu une enfance plutôt sympathique. Pleine de joie. Beaucoup d’amour. Une affection sans limite. Tu ne sais pas si c’est ta naissance qui les a traumatisés, mais après toi il n’y eu pas de petit frère ou sœur, pourtant, il voulait une grande famille à la base et toi avoir une personne à prendre soin. Cela n’est jamais arrivé. La déception de toute une vie certainement.

Enfin surtout de toute une enfance où tu semblais créé dans ton monde, plein d’illusion quand tu le voulais, chantonnant régulièrement, ayant les émotions à fleur de peau au contact de celle trop forte de certain et avec une certaine envie de contrôle. C’était léger, les prémices de tes pouvoirs.

Il y a aussi des choses beaucoup moins sympathiques. Comme tes injections quotidiennes dont on t’explique très rapidement l’utilité, mais où tu sembles être si loin pour le moment de comprendre. Puis surtout, il y a le regard des autres. Ce putain de regard sur toi, sur ta différence, qui te fait te replier sur toi comme une huître.

Les enfants sont cruels et tu l’apprends très rapidement, pourtant tes parents ne baissent pas les bras, tu vas chez le psy pour t’accepter comme tu es et non changer. Il a fallu en voir une dizaine pour avoir celui qui va bien pour toi, un long combat.

C’est lui qui t’apprend à relever la tête, à rire de leur bêtise et simplement n’en avoir rien à faire d’eau. Tu es toi, simplement toi. De tes six ans à tes onze ans, il fait un travail et énorme à tel point que tu es bien dans tes basket et simplement heureux. Pour les enfants qui se moquent tout de même de toi malgré tout tes cours de boxe française aident grandement à leur fermé leurs bouches. Le tout est de ne pas se faire prendre, et cela, tu apprends à te faire discret quand le besoin est là.

Tu es un très bon élève, tes parents, ton promis que plus tu aurais de meilleur résultat plus tu aurais le choix pour ton avenir, c’est une bonne chose, car en soi, tu as des milliers d’envies. C’est en cuisinant avec ton père que tu les exprime le mieux, les yeux plein d’étoiles. Des passions plus ou moins fugace, mais tu veux être génial pour eux, pour toi, pour leur prouver à tous que tu es plus qu’un corps.

Tu as la rage de vaincre et ton choix d’avenir se fait sur Ademonia. Oui, tes pouvoirs ne se sont pas encore développés, mais ta mère est polymaestriia et ton père n’a pas de pouvoir, tu en auras, comme elle du coup. Il suffit d’attendre un peu.

Pendant ce temps, tes parents montent un dossier de boursier en béton pour toi, pour réaliser tes rêves, pour y croire de toutes tes forces. Il y a une joie immense dans ton cœur et l’espoir aussi de ne pas avoir trop de pouvoir pour les maîtriser rapidement et bien. Deux comme ta mère serait parfaite. Vraiment parfait. Manque de chance pour toi ce ne fut pas le cas, désolé Eros.

Mais parlons de la découverte de tes pouvoirs au lieu de se désoler pour cela. Tu t’en souviens ? Bien entendu, tout comme tes parents.

Tu avais onze ans. Vous regardiez la télévision ensemble. Qu’est-ce que vous regardiez ? Un film avec un squelette souhaitant devenir Père Noël ou un truc dans le genre. Tu avoues très franchement n’avoir plus qu’un vague souvenir du film pour le coup.

Collé à ta mère, tu regardais tout cela sagement, puis il y a un sursaut de ta part sur une image, une peur, puis d’un coup, tu t’es mis à ressentir plusieurs émotions, mais comme si ce n’était pas à toi et surtout qui n’avait rien à voir, cela t’a donner la nausée et une forte envie de vomir, tu l’as fait, en même temps que tes parents.

Agréablement comme image hein ? Mais ce ne fut pas fini car tu t’as mis à voir face à toi cette même forme qui t’a fait sursauté dans le film et au regard de tes parents quand tu les à regarder tu étais loin d’être le seul à voir ce sac vert et laide que ta main traversa quand tu voulu la chasser d’un revers du poignet et la bouche entre ouverte et tremblante de tout ce qui arrivait.

En parlant de bouche, tu as ouvert la tienne et ta voix a été différente de d’habitude même pour tes propres oreilles. Un nouveau regard à tes parents t’a appris qu’ils avaient l’air complétement à l’ouest, comme sous le charme et toi complétement terrifié et fatigué. Tu as fini par tourner de l’œil et atterrir tête la première dans ton vomi. C’est mieux que tu ne te souviennes pas de la fin.

La première manifestation de tes pouvoirs. Tu fus tout de même assez heureux d’avoir une personne qui a pu identifier chacun d’entre eux, encore plus aussi de voir qu’avoir préparé ton dossier pour Ademonia avec autant de sérieux te serait utile. Parce que c’est parmi les meilleurs qu’on apprend à maîtriser autant de chose d’un coup.

Tu es parti là-bas le sourire aux lèvres et l’envie de conquérir le monde. Plein d’espoir et de joie. L’entrain enfantin et l’énergie des vainqueurs. Tu as du coup fait ta première rentré en 2005.

Tu as eu le parcours scolaire le plus propre possible, sérieux et motivé, passant de passion en passion, te laissant aller de plus en plus à ne plus avoir honte de toi. Choisissant de vivre la vie à cent à l’heure et avec le sourire. Tu changeant de choix d’avenir presque toutes les semaines, mais à chaque fois y mettait tout du tien pour apprendre la nouvelle passion du moment.

La seule chose constante qui resta fut la cuisine. Quoi que tu fasses, c’est toujours en cuisinant à côté. Donc c’est tout naturellement que quand tu as pu aller à l’université sur l’île, tu es partie en restauration.

Tes premiers projets ont été de faire le tour du monde, puis cela devenu de retourner en Italie pour ouvrir un restaurant là-bas. Ce projet se dessinant de plus en plus, mais cela signifiait aussi partir de l’île. Tu aimes ta famille, tu aimes l’Italie, tu adores tout cela, mais Ademonia est devenue ton chez-toi.

C’est l’endroit où tu as fini de te construire et puis tu veux accompagner ses gosses qui arrivent aussi pour qu’ils puissent s’épanouir à ta sauce. Puis, surtout, tes pouvoirs, tu es si loin de les maîtriser et cela t’effraies aussi tellement. De blesser des gens sans le vouloir, alors qu’ici tu as encore la place et les gens pour apprendre et les maîtriser.

Du coup, ton choix a été fait et dès la fin de tes études, tu as rempli une candidature pour faire partie du personnel de l’école. Tes parents ont compris, toi, tu as encore tellement à vivre là-bas et tellement d’étudiant à faire voyager et sortir de leur grotte en plus.

Parle nous un peu de toi ! Qui es-tu? Quel âge as-tu? Comment t'es arrivé là? Une remarque?

Messages : 7
Pouvoir : Fantômasque
Type de magie : Monomaestrii
Âge / Classe / Job : 23 ans •• Manucuriste à temps partiel
Voir le profil de l'utilisateur http://bermudes-maestrii.forumactif.com/t42-beware-seraphin
avatar
Dim 21 Jan - 2:30
♥️
Messages : 23
Pouvoir : Intangible (12/12)
Type de magie : Monomaestria
Âge / Classe / Job : 17 ans / 6ème année
Voir le profil de l'utilisateur http://bermudes-maestrii.forumactif.com/t13-finn-h-hogarth#16http://bermudes-maestrii.forumactif.com/t37-512-682-342-come-on-just-text-finnhttp://bermudes-maestrii.forumactif.com/t49-silence-is-better-than-bullshit-finn
avatar
Dim 21 Jan - 11:23
La suite la suite la suite
Eros est fab' damn <3
Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lun 22 Jan - 21:47
FINI !
Messages : 69
Type de magie : Monomaestria
Âge / Classe / Job : 42 ans / Chercheur
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Lun 22 Jan - 22:22
tu es validé(e)

Eros quoi. Ce personnage est le fun, on va bien s'amuser de le voir trainer dans les couloirs

Tu peux dès à présent aller remplir les listings afin que nous puissions t'attribuer ta couleur et commencer à RP !
Recense ton avatar
Recense ton pouvoir
Demande une chambre
N'oublie pas de Générer ta feuille de personnage depuis ton profil!

D'autres choses à nous dire sur ton personnage? Les listing optionnels sont par ici !
Trouves un job
Inscris-toi à un club
Recense ton IRL


Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

 :: Ministère de la Magie :: Etat Civil :: Résidents
I'm sexy and I know it

Sauter vers: